Skip to content

Adopter les bons gestes

La LUGA se déroule dans les espaces verts et les zones urbaines de la Ville de Luxembourg et de la Nordstad. Les porteurs de projet respectent la charte éco-responsable LUGA dans le cadre de l'exposition qui se déroulera du 7 mai au 18 octobre 2025 et durant l'ensemble des actions réalisées en amont de l'exposition. Les aménagements, les installations, les évènements et les actions de promotion doivent être conçus de manière à intégrer et respecter les points suivants :

Aménagements, installations et évènements

  • La règlementation du Services Parcs de la Ville de Luxembourg est de rigueur
  • Les aménagements doivent être entretenus sans produits phytosanitaires
  • L’utilisation de la tourbe est proscrite
  • L’utilisation de bois régional et/ou européen certifié FSC ou PEFC est impératif sauf si le bois est récupéré et qu’il réalise sa deuxième vie au sein de la LUGA
  • L’éco-conception des aménagements et des installations est à intégrer et les structures modulaires ou démontables sont à privilégier
  • L’utilisation des matériaux à usage unique est à éviter autant que possible
  • Le paillage et la couverture des sols se fera uniquement avec des matériaux naturels et biodégradables
  • Le recours aux plantes invasives pour les aménagements intérieurs ou extérieurs est proscrit
  • La protection de la biodiversité est à garantir et les habitats naturels de la faune et de la flore sont à préserver
  • Les évènements organisés sur les territoires LUGA ou dans les espaces aménagés doivent respecter les sites et restituer les lieux et le matériel en l’état
  • Les matériaux de scénographie, les stands d’information et tout autre matériel nécessaire dans le cadre des des évènements doivent idéalement s’inscrire dans une logique d’économie circulaire
  • Les recommandations de Green Events sont à respecter autant que possible

Alimentation et boissons

  • Les restaurateurs doivent justifier d’une certification PAN BIO
  • Les produits alimentaires proposés doivent être de saison, obligatoirement tracés et idéalement issus de la production locale ou d’une production d’un rayon maximal de 350km
  • Une alternative végétarienne et/ou végan aux assiettes-repas du menu est à prévoir
  • Le gaspillage alimentaire est à éviter et une alternative pour les produits invendus est à proposer (distribution solidaire)
  • Les portions alimentaires doivent être idéalement adaptées en fonction de la faim, de l’âge ou de la taille
  • La distribution gratuite de l’eau sur le stand est à garantir si celui-ci est connecté au réseau d’eau potable en complément des fontaines publiques
  • Une alternative aux sodas sucrés en cas de vente de boissons est à prévoir
  • Les produits alimentaires et les boissons sont idéalement certifiés commerce équitable et/ou label bio de l’Union européenne

Gestion des déchets

  • Une réduction active des déchets à la source est à intégrer
  • La vaisselle à usage unique doit être munie d’un label biodégradable ou compostable dans le cas où la vaisselle en dur ou consignée n’est pas possible (bols, bouteilles, tasses, couverts…)
  • Les sacs biodégradables doivent remplacer les sacs en plastiques interdits sur le site
  • Le tri des déchets devant et derrière les coulisses est à garantir sur l’ensemble des territoires
  • Les produits d’entretien et de nettoyage doivent être respectueux de l’environnement et de la condition animale

Pollution lumineuse et sonore

  • La pollution sonore et lumineuse est à éviter dans l’ensemble des aménagements et espaces verts de l’exposition
  • Les installations sonores et lumineuses doivent respecter l’environnement naturel et préserver la faune et la flore
  • Les éclairages et les systèmes sonores à basse consommation énergétique sont recommandés
  • L’ensemble des appareils électriques/générateurs utilisés sur les sites doivent être éteints en fin de journée

Mobilité

  • Le covoiturage et la mutualisation des véhicules pour les livraisons et le démontage sont à privilégier
  • Le recours aux transports en commun gratuits et à la mobilité douce est vivement recommandé
  • Les installations, les aménagements et les évènements doivent garantir l’accès aux personnes à mobilité réduite lorsque le site le permet
  • L’accueil et l’accessibilité du public doivent s’inscrire dans une démarche éthique, citoyenne et responsable

Marketing et communication

  • Dans le cadre de la communication d’un évènement partenaire LUGA, le porteur de projet est invité à télécharger et respecter les instructions de la charte graphique de la marque
  • Le logo LUGA devra être apposé sur l’ensemble des supports de communication dans le cadre d’un évènement partenaire de l’exposition et devra être soumis pour validation au département communication
  • La distribution de flyers publicitaires sur les territoires de la LUGA doit être validée par la LUGA
  • La communication digitale (green digital solutions) doit primer sur la communication imprimée dont le tirage doit être ajusté aux besoins réels, elle doit être conçue de manière à minimiser la consommation d’énergie
  • L’utilisation d’un papier recyclé ou certifié et des encres respectueuses de l’environnement sont à privilégier
  • Les objets promotionnels ou produits de merchandising doivent être durables
  • Les supports de communication digitaux, imprimés et les systèmes de guidance doivent être conçus de manière à intégrer les normes d’accessibilité au public

LUGA, un évènement Antigaspi

Le gaspillage alimentaire est un défi éthique, économique et écologique. Voilà pourquoi la LUGA sera officiellement un évènement « Antigaspi » et appliquera des mesures permettant de réduire le gaspillage de nourriture lors des manifestations lors desquels des denrées alimentaires seront servies.

En savoir plus

Appel à candidature Architecte / Paysagiste