Skip to content
#Installation paysagère et artistique 

Parcours artistique par Markus Ambach

Show the Unshow, See the Unseen

La LUGA se déroule dans les vallées qui entourent le centre ville, comme une ceinture de fragments de paysage, d’habitats naturels et de lieux historiques qui ont été partiellement transformés pour de nouveaux usages au cours des dernières décennies. Dans ce contexte, le parcours circulaire de la LUGA contient plusieurs thèmes et séquences qui constitueront la base contextuelle du concept.

Le concept : Un parcours urbain vert comme nouveau récit
Le concept du parcours artistique de Markus Ambach est basé sur six séquences urbaines, qui construisent la grille thématique du spectacle et sont tirées des fragments de paysage trouvés avec leurs thèmes originaux. Elles sont reliées par le ruban vert qui émerge des deux rivières et du Parc Municipal : la végétation cultivée et sauvage constituant l’épine dorsale et le thème principal de l’exposition. La découverte de la beauté des éléments invisibles de ce paysage sublimera l’exposition, encore plus que les œuvres d’art elles-mêmes. Elles activeront leurs contextes pour devenir une nouvelle perspective, un nouveau récit de ce paysage caché et pourtant exposé. L’intégration de protagonistes locaux et leurs projets ainsi que les différents parcours de la région tels que le sentier archéologique, le circuit Pierre-Ernest de Mansfeld, le circuit Vauban ou encore les itinéraires culturels, contribueront à cet enrichissement de savoirs locaux.

Les thèmes du parcours artistique sont imbriqués et reliés par le fil vert de la rivière, des unités naturelles, des séquences horticoles, des jardins cachés et des espaces renaturés pour devenir un grand parcours dans le projet. Des habitats naturels constitués de petits biotopes seront explorés par le regard des artistes, de petites îles en friche offrant un espace pour une végétation d’initiative développeront une apparence sculpturale, des jardins et des niches écologiques donneront de l’espace pour des processus de guérison artistique, des parcs montrant l’interaction historique entre les hommes et la nature gagneront une actualité inattendue et de nouveaux engagements avec une nouvelle architecture paysagère.

En inventant une nouvelle narration, qui est affichée et vivante dans le parcours circulaire de l’exposition, sans véritable point d’entrée ou de fin, les artistes discuteront, dans une interaction constante avec l’environnement naturel et les habitants et visiteurs de ce paysage urbain naturel, de notre relation avec la nature depuis les temps les plus reculés jusqu’à aujourd’hui dans les jardins sauvages, horticoles, culturels, sociaux, psychiques, historiques ou futuristes. Ils montrent à quel point notre vie entière est profondément impliquée, tissée et interdépendante avec ce que nous appelons aujourd’hui la « nature » – nous rendant ainsi à nouveau partie intégrante de celle-ci.

Partager