Skip to content
#Jardins urbains

OUPAPO

Après l’effondrement

Un paysage chaotique résulte d’un effondrement rocheux mais le pouvoir cautérisant de la colonisation végétale crée un lieu paradoxalement hospitalier.

En s’appuyant sur la géomorphologie du site (le pied de falaise) le jardin Après l’effondrement s’organise autour d’un éboulis. C’est un jardin de reconquête qui met en scène le pouvoir cautérisant de la colonisation végétale. La végétation pionnière vient adoucir le chaos et la brutalité générée par les matériaux emblématique de l’effondrement (blocs rocheux, bois brûlé, entrelacs de branchage). Les amas de matériaux dessinent cependant des lieux circulaires séduisants au sein desquels le visiteur pourra s’installer et observer à quel point ces espaces sont également hospitaliers pour le vivant.

OUPAPO, “Ouvroir de paysages potentiels” est un atelier de paysage basé en Alsace et créé en 2011 par Luc Meinrad. Il intervient dans toutes les phases du projet de paysage quelle qu’en soit l’échelle. Du jardin à la requalification d’espaces urbains, OUPAPO développe une méthode d’intervention dictée par le contexte pour apporter une réponse adaptée aux enjeux et potentiels paysagers du site en transformation.

Luc Meinrad

Après une première carrière en tant qu’agronome et animateur de développement agricole, Luc Meinrad s’oriente vers le paysage en 2011, date à laquelle il obtient le diplôme de Concepteur de jardins dans le paysage délivré par l’École Nationale Supérieure de Paysage Versailles-Marseille (France). Depuis, au sein de l’agence Oupapo qu’il a créé, il pratique avec passion le métier de concepteur paysagiste en France et en Europe.

Blocs rocheux, cailloutis, graviers, bois brûlé, entrelacs de branchages.

Arbres : Toona sinensis, Salix caprea, Betula utilis.

Lianes : Vitis riparia, Polygonum aubertii, Humulus lupulus.

Vivaces : Eryngium planum, Verbascum thapus, Dipascus fullonum, Eremurus stenophyllus, Stipa tenuissima & Gigantea, Cepahlaria gigantea, Panicum virgatum.

Partager